Méthode de tressage à doigts, une alternative à l’usage de la lucette…

Le costume médiéval, qu’il soit féminin ou masculin, utilise de nombreuses aiguillettes (laçage de cottes, attaches de chausses, etc.). En matière de reconstitution historique, nombre d’entre nous font usage de la « lucette » afin de réaliser les lacets nécessaires, mais le peu de connaissance que nous avons pour le moment de sources concernant cet objet nous amène à éviter de l’utiliser durant manifestation et évènements auxquels nous participons…

Il existe cependant de nombreuses méthodes de tressage, que l’on recherche au fil de l’Histoire, ou dans le monde, s’effectuant uniquement avec les doigts et permettant de pratiquer cette activité « en public ». En voici donc une parmi tant d’autres qui vous permettra, en laissant cette fois la lucette de côté, de varier le plaisir de la confection et le résultat des motifs !

Elle permet de réaliser des lacets bicolores de section plutôt ronde. Pour commencer, il faut choisir deux fils, de même couleur ou de couleur différente selon que l’on souhaite un lacet unicolore ou bicolore. Pour cet exemple, j’ai choisi deux fils de laine, un vert et un rose.

Étape 1

Avec un des deux fils (ici le vert), on va former une boucle comme sur cette image :

On obtient donc une boucle verte et un nœud.
Le fil qui part en haut à gauche sur cette photo est celui qui va coulisser. L’autre, le petit morceau, ne coulisse pas.

Étape 2

On passe le second fil (ici le rose) dans le nœud.

Étape 3

Puis, avec le petit morceau de fil vert, on resserre le nœud en tirant. Le fil rose est donc pris dans le nœud serré. Ce nœud va servir de base, c’est le début du lacet !

Étape 4

Il faut maintenant définir les outils de travail, à savoir les doigts : nous allons donc travailler, pour chaque main, avec l’index et une « pince » formée par le pouce et le majeur.


Sur cette photo, on remarque que j’ai passé mon index gauche dans la boucle verte, et que je maintiens mon nœud de base avec ma « pince » gauche également.

J’utilise mon index gauche, car sur cette boucle verte, le fil coulissant est sur la gauche. Si le fil coulissant avait été sur la droite, j’aurai commencé par passer mon index droit dans la boucle. En résumé, on commence avec l’index de la main correspondant au côté coulissant de la boucle.

Étape 5

Pour la suite des opérations, je vais prendre mon fil rose dans ma « pince » droite. Puis je vais passer mon index droit dans la boucle verte pour aller pêcher le fil rose…


…et en ressortir une boucle rose au travers de la boucle verte.

Étape 6

Je vais récupérer le nœud de base avec ma pince droite, enlever mon index gauche de la boucle verte et tirer sur le fil vert pour resserrer le nœud.

Et ainsi de suite… Je vais passer mon index gauche dans la boucle rose pour aller pêcher le fil vert et en ressortir une boucle verte au travers de la boucle rose, puis je vais récupérer le nœud de base avec ma pince gauche, enlever mon index droit de la boucle rose et tirer sur le fil rose pour resserrer le nœud, etc.

Voici le résultat final :

Pour terminer ici le lacet, il suffit de couper les deux fils en laissant 5 cm supplémentaires, de passer le fil vert dans la dernière boucle rose, de tirer le fil rose pour resserrer la boucle, puis de nouer deux fois les deux fils ensemble pour faire un nœud d’arrêt.

Une vidéo en .gif animé vous est proposée ci-dessous afin de vous apporter une aide supplémentaire si nécessaire.

Bon courage !

Soline Anthore

Cette entrée a été publiée dans Costume. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Méthode de tressage à doigts, une alternative à l’usage de la lucette…

  1. gigi dit :

    merci pour cette explication tres clair , ca va tellement plus vite qu’ avec la lucette , c en est un plaisir , tres utile pour les cordelieres de vetements ! merci beaucoup

  2. Rapuc Chantal dit :

    Merci pour ces explications très bien faites.
    Pas évident au début, mais çà y est j’y arrive. Merci

  3. Laura dit :

    Savez-vous où et à quelle époque cette technique de tissage est apparue?

  4. sandrine dit :

    merci pour ces explications très claire

  5. beaulieu dit :

    Je cherchais des renseignements sur les métiers à tisser; l’intitulé de votre site me paraissait ne pas me convenir, mais par curiosité, je l’ai visité et alors quelle surprise: c’est génial! Et même si je n’arrive pas à construire un métier, je saurai me fabriquer (méthode du tressage avec les doigts) des lacets plus solides que ceux que j’achète. Merci pour ce site où les explications sont très claires.

  6. la foliote dit :

    vraiment super ça ! (moi je m’amusais à faire du crochet sans crochet…juste les doigts) encore plus sympa que la lucette…

    par contre, quel matière utiliser pour les lacets hommes (lin, chanvre…) et quelle épaisseur ?….

    mille merci et mille bravo pour vos prestations et travail….

  7. Danselune dit :

    Super !
    Merci pour cette méthode, il me manquait justement un cordon, me manque plus qu’à trouvé les bonnes couleurs et j’ai mon cordon :)
    Encore Merci !

  8. Hlin Frigg dit :

    Un grand merci pour tes superbes explications !!!! Beaucoup de personne on essayé de m’expliquer mais en vain ! En une page et 1 mins, tu as réussi à éclaircir le flou !!! J’ai en plus rapidement chopé le coup de main, et en 20 mins, ma première Lucette était finie ! Grand merci !!!!!

  9. de CARVALHO dit :

    Merci beaucoup pour cette explication,en 20 mns,et quelques tatonnements, j’ai appris à faire un cordon.
    Trés utile pour attacher mon aumonière médièvale.

  10. Karine dit :

    Un grand merci pour ce tutoriel!
    J’ai visité un château cet été qui donnait une fête médiévale, et j’avais été totalement captivée par cette méthode de tissage.
    Très bonne continuation à vous :)

  11. Noëlle Adam dit :

    Merci pour ces explications !
    Mes cordons sont solides, mais restent très moches -le motif bicolore ne ressemble pas au vôtre, je dois me tromper dans les doigts.
    Je voudrais aussi savoir si c’est normal que les 2 fils des pelotes s’enroulent l’un sur l’autre ? Je m’arrête souvent pour déméler les 2 !

  12. Marie Loiseau dit :

    Merci beaucoup pour ces explications très claires.
    Bonne journée
    Marie

  13. sandra dit :

    Merciiiiiii.
    J’avais vu faire la lucette sur une manifestation médiévale, mai impossible d’attraper le coup de main (ou de doigt :-) ) )
    Avec vos explications très claires, c’est un jeu d’enfant!

    Merci encore & bonne continuation

Répondre à Marie Loiseau Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>